Altération de la végétation aquatique

Altération de la végétation aquatique

Le règlement 2008-06 stipule à son Article 11 que : " La végétation aquatique présente dans le littoral ne doit pas être altérée. "

Pourquoi une telle interdiction ?

D'abord parce que les plantes aquatiques jouent un rôle important :

  • Elles filtrent l'eau;
  • Elles captent les nutriments dans l'eau et dans les sédiments;
  • Elles consolident les sédiments du littoral;
  • Elles stabilisent la rive;
  • Elles fournissent abri, lieu de reproduction et nourriture pour différents animaux.

Aussi, arracher les plantes aquatiques est inutile et néfaste pour l'écosystème. En fait, cette action :

  • N'empêche pas une future repousse;
  • Provoque une croissance accrue des algues;
  • Facilite la dispersion des espèces envahissantes;
  • Perturbe l'habitat aquatique;
  • Ne règle pas le problème à la source !

De plus, arracher les plantes aquatiques ne change rien aux apports en phosphore

  • Une plante aquatique contient 0.14 % de son poids sec/volume en phosphore; les arracher par mesure préventive est inutile.
  • Le phosphore produit par la plante morte provient du phosphore consommé pour pousser : aucun ajout.
  • L'arrachage, même manuel, comporte des risques de " relargage " du phosphore emmagasiné dans les sédiments et empêchent les plantes de jouer leur rôle.

Dans des circonstances exceptionnelles, le " contrôle " des plantes aquatiques peut être autorisé par le MDDELCC, mais il faut un permis et respecter certaines règles :

 

Pour aller plus loin