Conseils concernant les installations septiques

Deux guides existent pour s'assurer du bon fonctionnement d'une installation septique et de sa conformité aux normes de protection du milieu riverain.

Quelques conseils reliés à la végétalisation autour d'une installation septique

  • Planter des arbustes entre l'élément épurateur (champ d'épuration ou puit d'absorption) et le lac, mais pas trop près de l'élément épurateur car les racines pourraient nuire au drainage;
  • Végétaliser le dessus de l'élément épurateur avec des plantes herbacées. Cette végétation empêchera l'érosion du sol et, par temps chaud, elle absorbera une quantité non négligeable des eaux usées. Ce type de végétation favorise aussi une bonne aération et un ensoleillement adéquat propices à l'évaporation nécessaire au bon fonctionnement de l'élément épurateur.
  • Ne pas arroser pas le gazon qui pousse sur l'élément épurateur et faire en sorte que tous les tuyaux d'évacuation de surface (comme les gouttières) se déversent loin de l'élément épurateur. L'eau excédentaire pourrait nuire à la capacité du sol d'absorber et de traiter les eaux usées. Il est important de laisser l'oxygène pénétrer dans le sol, car les bactéries qui traitent les eaux usées ont besoin d'oxygène pour survivre et fonctionner.
  • Planter des fleurs au-dessus de l'élément épurateur peut convenir à la condition qu'elles n'aient pas besoin d'être arrosées.
  • Mieux vaut s'abstenir d'y planter des arbustes car les racines de certains d'entre eux pourraient nuire au drainage.

Autres conseils concernant les installations septiques

  • Éviter d'aménager des aires de stationnement, un patio, des courts de tennis, une terrasse ou une remise sur l'élément épurateur.
  • En hiver, ne pas laisser de motoneiges circuler sur l'élément épurateur. La neige compactée en diminuerait l'effet isolant naturel, ce qui augmente les risques de gel des tuyaux.
  • Éviter de déverser dans votre installation septique des essences, huiles, graisses de cuisson, solvants, peintures, grandes quantités de javel et autres produits toxiques (pesticides, antibiotiques …), car ils détruiront les bactéries dans votre fosse septique et réduiront la durée de vie de votre installation.
  • Éviter de jeter des produits non biodégradables (condoms, serviettes sanitaires, etc.) dans votre fosse septique.
  • Utiliser des savons biodégradables sans phosphates.
  • Éviter de consommer de l'eau à outrance car votre installation est conçue pour une certaine quantité d'eau par jour. Étaler plutôt dans le temps les lavages et autres opérations consommant de grandes quantités d'eau. Les eaux usées d'être retenues au moins 24 heures dans la fosse septique ; pour cela, il faut respecter 2 conditions :
    • Installer une fosse septique dont la capacité est fonction du nombre de chambres à coucher :
      • 3 chambres ou moins : 3,4 m³ (750 gallons)
      • 4 chambres : 3,9 m³ (850 gallons)
      • 5 chambres : 4,3 m³ (950 gallons)
    • Tenir compte de la charge maximale d'eaux usées que la fosse septique peut absorber à la fois :
      • 325 litres pour une fosse de 3,4 m³
      • 435 litres pour une fosse de 3,9 m³
      • 545 litres pour une fosse de 4,3 m³

À savoir :

  • Douche : 91 litres par personne
  • Lave-vaisselle : 41 litres
  • Lessiveuse : 136 litres par brassée
  • Toilette : 20 litres

Pour aller plus loin

Consultez la page sur les fosses septiques.